Accueil | Plan du site | Aide FR | DE | NL | EN rss
Actualités Agenda Annuaire
blind print

Seconde guerre

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et la capitulation de la Belgique au terme de la campagne des 18 jours, Malmedy est annexée au IIIème Reich. Il en résulte que les Malmédiens en âge de porter les armes sont obligés de faire leur service militaire au sein de la Wehrmacht, payant un lourd tribut à la guerre, notamment sur le front de l'Est. Par ailleurs, pendant ces 5 années sombres, nombreux sont les Malmédiens qui périssent dans les camps de concentration nazis pour avoir marqué leur attachement à la Belgique.

La ville est libérée par les troupes américaines en septembre 1944. Au cours de la bataille des Ardennes, Malmedy est le théâtre de deux événements dramatiques. Le 17 décembre 1944, au carrefour de Baugnez, à 4 kilomètres au sud de la cité, des Waffen-SS massacrent plus de 70 soldats américains faits prisonniers et désarmés. Cet épisode de la bataille est connu sous le nom de massacre de Malmedy. Nœud routier important, la ville ne tombera toutefois pas aux mains allemandes au cours de la bataille des Ardennes, malgré une attaque effectuée le 21 décembre 1944 par des troupes menées par le célèbre Otto Skorzeny et repoussées par les troupes américaines qui protègent la ville.

En revanche, Malmedy est victime les 23, 24 et 25 décembre 1944 de bombardements de l’aviation américaine qui font plus de 200 morts dans la population civile (le nombre de soldats américains victimes de ces bombardements n’a, semble-t-il, jamais été divulgué officiellement).  L’essentiel du cœur historique de la cité est réduit en cendres.
fermer